Press "Enter" to skip to content

Crédit immobilier : la durée s’allonge

Eté et stabilité vont de pair : cela s’est vérifié cette année avec un taux de crédit immobilier stable à 1,43% en moyenne en août à l’instar du mois précédent. C’est en revanche la durée d’emprunt qui s’est allongée (223 mois, +5 depuis le début de l’année) d’après la dernière publication de l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

Des crédits immobiliers toujours plus loin
On s’engage désormais en moyenne sur plus de 18 ans et demi pour rembourser un prêt immobilier : c’est le constat de l’Observatoire Crédit Logement/CSA, soit une hausse de 18 mois depuis 2014 ! La hausse est de 5 mois depuis le début de l’année 2018, autant que sur toute l’année précédente… Cet allongement de la durée d’emprunt coïncide avec l’affaiblissement de dispositifs comme le PTZ ou le Pinel (suppression en zone B2) et la suppression de l’APL Accession. Plus de deux tiers des prêts à l’accession s’échelonnent sur plus de 20 ans, plus du tiers au-delà de 25 ans.

Stable en attendant la remontée
La stabilité des taux du crédit immo à 1,43% marque la fin de la baisse constante observée ces dernières années. Pour l’Observatoire Crédit Logement/CSA, ils devraient repartir à la hausse dès la rentrée, analyse que ne partage toutefois pas la dernière lettre nationale Empruntis. Dans le détail, le taux du crédit immobilier pour un achat dans le neuf est de 1,45%, alors qu’il s’élève à 1,44% dans l’ancien. Sur 15 ans, il sera de 1,2%, contre 1,42% sur 20 ans et 1,64% sur 25 ans. Par ailleurs, le nombre de prêts accordés a reculé de plus de 7% sur un an, mais le montant total n’a baissé que de 1,9% dans le même temps, ce qui atteste de la hausse des prix de l’immobilier dans cet intervalle. La diminution de la production de crédits immobiliers est toutefois atténuée par la réduction des PTZ et PAS, qui accroissent le recours au prêt immo classique.

Le marché se tend pour les acheteurs
L’Observatoire Crédit Logement/CSA mesure également le coût relatif moyen, qui atteint son niveau le plus élevé (4,1 années de revenus). La raison ? Le coût des opérations immobilières des ménages augmente deux fois plus vite que leurs revenus. La preuve : l’apport personnel est en recul depuis le début de l’année (-5,9%), ce qui contribue à l’allongement de la durée d’emprunt, et à dégrader l’indicateur de solvabilité des ménages. Vous avez à disposition sur Empruntis.com un ensemble complet d’outils pour réaliser votre simulation prêt immobilier en ligne, et notamment la calculette prêt immobilier qui vous permet de simuler les futures mensualités de votre projets, selon différentes conditions que vous choisissez en réglage.

plus : https://www.empruntis.com/financement/actualites/credit-immobilier-la-duree-sallonge,8805

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *